Comparer l’étude Analytika et Atmo?

Publié le 1/02/2018

En début d’année 2018 les résultats d’une campagne de prélèvements, par la société Analytika, ont été rendu public.

L’étude alerte sur le fait qu’on retrouve sur le sol une quantité de métaux lourds importantes. Et remettant en cause les mesures d’atmo.

L’Association Agréé pour la Surveillance de la Qualité de l’Air a rapidement réunis les différentes associations, ainsi que les représentants public pour faire un point sur les données d’Analytika et les siennes.

Il en ressort qu’il est impossible de comparer les différents résultats car les méthodes d’échantillonnages ainsi que les unités de concentrations sont différentes.

ATMO_Aura_Arve-Analtyka

Nous rappelons aussi que les concentrations données par Analytika pour les éléments prélevés au sol, sont situés sur une ancienne décharge. Qui est d’ailleurs classé par la Direction Régional de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement., et donc soumis a des restrictions et à un suivi.

 

Pour finir la perception de cette étude par d’autres scientifiques est mitigée, comme le souligne JL.JAFFREZO (directeur de l’IGE) dans l’article du messager : « Concernant les aspects de représentativité, c’est n’importe quoi. Pour les analyses de métaux en traces, le rapport est un peu plus valable d’un point de vue technique mais, quand on fait un travail sérieux, on compare les résultats avec d’autres lieux. Ça m’a pris cinq minutes pour trouver d’autres études de sol pour les métaux lourds et elles sont identiques. Ce sont des constituants naturels du sol, hormis peut-être pour le zinc plus présent qu’ailleurs. »

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six + huit =